Carnet de voyage : Berlin #2

Après avoir traînassé au lit (eh oui c’est quand même les vacances mes cocos !) un petit déjeuner de qualité s’imposait, histoire de bien commencer cette journée pluvieuse…
Eh oui ce matin là on s’est tapé de la pluie en veux tu en voilà, si bien qu’en sortant du U-Bahn (métro sous terrain à ne pas confondre avec le S-Bahn qui circule sur la terre ferme (oui c’était la minute info/culture, enfin Info/Kultur… ACHTUNG BICYCLETTE ! Parenthèse dans une parenthèse !)) on s’est retrouvé face à un torrent d’eau de pluie qui dégoulinait des escaliers (passion pédiluve). On aurait pu faire une activité Fjord Rafting en mode Europapark mais on n’était pas équipés…

Donc je situe le truc, il est 10h30 et nos godasses sont trempées (Joie, Bonheur).
On avait décidé de se balader dans le coin de la Karl Marx Allee (dans le quartier Russe pour ceux qui sont perdu), avec des bâtiments dignes de l’ex Yougoslavie (blocs rectilignes tous identiques et parallèles les uns aux autres, assez flippant, on se serait cru dans Good Bye, Lenin! Le seul film que tout le monde à vu et revu en cours d’Allemand). Donc vu le temps radieux auquel on avait droit on a opté pour une solution de repli dans le quartier : Le Musée des Jeux Vidéo. On a passé un super moment et squatté la salle d’Arcade pleine de reliques telles que PACMAN, Tetris… Bon c’était la guerre (Miaouss oui la guerre !), vu qu’il y avait des enfants donc c’était un peu du Pousse toi d’là que j’m’y mette… Mais ça en valait la peine.

Après ce petit interlude, la pluie a cessé et on a pu continuer à se balader en direction de la East Side Gallery (Le MUR), qui est un petit passage obligatoire quand on va à Berlin. Après s’être arrêté tous les 5m pour faire des selfies devant chaque morceau de mur (je plaisante bien entendu…), on a pris la direction du Oberbaumbrücke puis on s’est baladé dans le quartier de la Kreuzberg. Et je peux vous dire que ce quartier regorge de restaus indiens et de cuisine du monde, j’avais envie de m’arrêter partout pour tout goûter. Au final on a opté pour la Markthalle, pleine de petits restaus/stands/foodtrucks en tous genre. J’ai pris un Bibimbap avec une bière, et en dessert une glace végan (Coucou la Communauté végane, coeur sur vous) au thé matcha et l’autre au poivre sauvage et je peux vous dire que c’est le meilleur parfum de glace que j’ai goûté. Je rêve d’en manger à nouveau…

Bien repus que nous étions, nous sommes parti en direction de Prenzlauerberg, un joli quartier plein de friperies et petits cafés de qualité (Le come back de la Qualité Henkel mais version Kaffee).
Après avoir marché tels des chameaux dans le désert de Gobi, on a fait une petite halte à l’hôtel pour se rafraîchir (toujours tels des chameaux) avant d’aller au restau. On a mangé dans un des meilleurs italiens de Berlin, le Papa Pane di Sorento. Pizzas de folie et vin italien qui va bien avec, que demander de plus ? Vous dites ? Un cocktail peut être ?
Ça tombe bien parce qu’on est justement allé dans un bar à cocktails, le Sharlie Cheen, situé juste en face de notre hôtel, donc nickel quand tu as trop mangé et que tu as envie de picoler sans avoir à sortir ton plan de touriste pour rentrer en toute impunité !
Ils avaient une collection de gins à tomber par terre, ambiance au top et les serveurs super sympa.
Et en parlant de tomber par terre, après deux cocktails chacun on était bien faits… On est rentré se coucher comme deux sacs à patate que nous étions (enfin sacs à pizza pour le coup).

Gute Nacht meine Liebe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s